Révolution Socialiste  

Home

Liens

Révolution Permanente

Lucha Marxista

Grupo Germinal

 

 

 

DIRIGEANTS SYNDICAUX REPONDEZ A L’EXIGENCE DES JEUNES ET DES SALARIES !

VOTRE DEVOIR EST d’APPELER A LA GREVE GENERALE

POUR LE RETRAIT DE TOUTE LA LOI VILLEPIN

 

 

Alors que les jeunes et les salariés exigent le retrait de toute la Loi Villepin, alors qu’ils ont manifesté par centaines de milliers, répondant à toutes les initiatives organisées par les Fédérations et Confédérations syndicales ouvrières, étudiantes et lycéennes et alors que tout le monde attendait un appel à la Grève Générale,

 

Les dirigeants offrent un nouveau répit de plus d’une semaine au gouvernement Chirac-Villepin-Sarkozy qui mise sur le pourrissement du mouvement.

C’est le coup des retraites qu’on nous rejoue et on sait comment cela s’est terminé.

Les journées d’action et autres temps forts ne servent qu’à démoraliser grévistes et manifestants et à laisser passer les mauvais coups du gouvernement et du patronat.

 

Le refus d’appeler à la Grève Générale :

Conforte les patrons dans leur combat pour faire baisser la valeur de notre force de travail

Met en péril la jeunesse laissée sans perspective face à la provocation et à la répression

 

Les soussignés exigent de chacune des Fédérations, de chacune des Confédérations, qu’elles appellent à la Grève Générale jusqu’au retrait, sans condition, de toute la Loi Villepin, qu’elles cessent de prétendre, chacune de leur côté, que le refus d’appeler à la Grève Générale incombe aux autres et qu’elles ne peuvent rompre le Front Syndical.

L’unité dont ont besoin les jeunes et les salariés, c’est l’unité pour gagner !

Qu’une seule Fédération ou Confédération appelle à la Grève Générale, et les autres ne pourront pas faire autrement que de s’y rallier.

 

Appelez à la Grève Générale !

C’est le moment et c’est ce qu’exige la situation

Appelez à la Grève Générale

C’est là le cri des tripes, du coeur et de la raison de la classe ouvrière et de la jeunesse.

 

Appel signés par 32 travailleurs des services financiers de La Poste Nantes et Paris Bretagne, syndiqués CGT, SUD et non syndiqués.

 

Le 28 mars 2006