Révolution Socialiste  

Home

Liens

Révolution Permanente

Lucha Marxista

Grupo Germinal

 

 

 

Front unique pour l’abrogation de la loi Villepin !
Dirigeants de la CGT, de FO, de la FSU, votre responsabilité est d’appeler maintenant à la grève générale !

 

La loi dite « pour l’égalité des chances »du gouvernement Chirac-Villepin-Sarkozy et de l’UMP prévoit l’apprentissage patronal à 14 ans (article 2), l’autorisation du travail de nuit à 15 ans, un « contrat première embauche » avec une période d’essai de deux ans (art. 8), des stages pouvant aller jusqu’à six mois (art. 9), des exonérations fiscales et sociales pour les patrons (art. 4, art. 25, art. 29, art. 30…), un « contrat de responsabilité parentale » pour faire retomber sur les familles les plus pauvres les conséquences du chômage et de la misère engendrés par le capitalisme (art. 48…), un « service civil volontaire » pour remettre dans les mains de l’armée des milliers de jeunes (art. 52).

La jeunesse est en situation de légitime défense : la loi Villepin ne doit pas s’appliquer.

 

Retrait du CPE, du CNE et de l’apprentissage à 14 ans !
Abrogation de toute la loi Villepin !

 

Pour obtenir ce retrait, massivement, depuis des semaines, les étudiants sont mobilisés, manifestent et font grève. Les lycéens les ont rejoints. Dimanche soir, Villepin a annoncé qu’il maintenait sa loi. Pour tenter d’isoler les étudiants et les lycéens dont la grève s’étend et commence à menacer ce gouvernement au service du capital, il prétend aménager avec les « partenaires sociaux » le CPE et en faire le bilan avec eux tous les six mois. Déjouer la manœuvre implique que les directions syndicales rompent avec le gouvernement :

 

Dirigeants des syndicats étudiants et des syndicats de travailleurs (UNEF, CGT, FO, SUD, FSU, UNSA…), refusez toute discussion des plans gouvernementaux !

 

Ce gouvernement peut être battu par la mobilisation unie de la jeunesse et du prolétariat. Les jeunes sont restés seuls des semaines, cela suffit ! Assez des journées d’action dispersées :

 

Dirigeants des organisations étudiantes (UNEF, Sud, etc), enseignantes (FSU, UNSA) et des confédérations ouvrières (CGT, FO), avec la coordination, appelez à la grève générale !

 

Partout, dans les assemblées sur les lieux de travail, dans les réunions syndicales, faisons nôtre la motion adoptée le 13 mars à Tolbiac (Université Paris 1) :

Aucune organisation étudiante, aucune organisation de la classe ouvrière ne doit participer aux rencontres avec les ministres du gouvernement Chirac qui visent à sauver la loi Villepin. Pour affronter le gouvernement et le vaincre, il faut engager la force unie des travailleurs et de la jeunesse, c’est pourquoi l’AG de Tolbiac du 13 mars s’adresse aux directions de tous les syndicats étudiants (UNEF, SUD Etudiants, FSE…), des syndicats et fédérations de l’enseignement (SNESup, SNES, FSU…), de toutes les confédérations de travailleurs (CGT, FO…) :

Refusez toute discussion-aménagement de la loi Villepin !

Appelez à la grève générale jusqu’à son retrait !

Organisez avec la Coordination nationale étudiante et les syndicats étudiants une gigantesque manifestation à Paris contre la politique du gouvernement !

 

 

Le 15 mars 2006

Groupe Bolchevik

pour la construction du Parti ouvrier révolutionnaire, de l'Internationale ouvrière révolutionnaire
(Collectif Révolution Permanente)