Revolution Permanente  

Home

Liens

Revolución Permanente

Lucha Marxista

Grupo Germinal

 

 

Grupo Germinal (Etat espagnol)

Réserves au texte de l’Appel à une Conférence Internationale des trotskystes principiels et des organisations ouvrières révolutionnaires internationalistes
Octobre 2003

1.       Il faut approfondir et améliorer l'analyse sur la crise économique, en démontrant clairement l'impossibilité pour les forces productives de continuer à croître sous le capitalisme dans sa phase impérialiste. Pour cela, il est nécessaire de définir clairement le concept de forces productives et celui des besoins de l’humanité. Le texte doit, de même, développer le nouvel essor de l'économie d’armements (lequel, aujourd’hui, et contrairement à l’après seconde guerre mondiale impérialiste) non seulement ne parvient pas à freiner le chômage mais, de plus, augmente encore davantage, si c’est possible, le parasitisme, les déficits et le capital fictif.

2.      Concernant les organisations centristes, nous les révolutionnaires ne devons pas simplement nous « séparer » mais nous délimiter politiquement au couteau afin de pouvoir, soit les faire évoluer et les pousser plus à gauche soit nous permettre de gagner les éléments ou les courants qui s’en dégageront sur leur gauche.

3.      Quant à l'impérialisme et aux puissances impérialistes, on doit expliquer que, dans sa phase actuelle, en plus de poursuivre la baisse de prix des matières premières, ils visent par dessus tout le contrôle de ces dernières, de façon conflictuelle entre les différents impérialismes. D'autre part, l'impérialisme survit en recourant à la conquête de nouveaux marchés qui plus que « géographiques » sont maintenant « sectoriels » (comme, par exemple, en agriculture avec les semences transgéniques et les brevets, en pharmacie avec des brevets nouveaux, dans le secteur audio-visuel...). De même, il nécessite de nouveaux marchés de la marchandise force de travail (« délocalisations ») et de capitaux pour financer les déficits croissants des métropoles. La conquête de ces nouveaux marchés se traduit par la négation des besoins historiques de l’humanité, la destruction des acquis et, au bout du compte, la possibilité d’atteindre un niveau historique supérieur.

4.      A propos de « l'utopie bourgeoise d'une Europe capitaliste unifiée », il est nécessaire de développer davantage l'argumentation en expliquant à quelles condition, en effet, une telle utopie réactionnaire pourrait être réalisée au travers de reculs énormes des conditions de vie des masses (spécialement de la jeunesse et de l'immigration) ; à partir d'attaques redoublées contre les conditions de travail et les niveaux de salaire du prolétariat (qui n’épargnerait pas l’ aristocratie ouvrière) ; au prix de l'approfondissement de la destruction de forces productives (et, spécialement, de la force de travail et des ressources naturelles) ; avec l'exacerbation des guerres commerciales et du réarmement destiné tant à défendre) l'ordre bourgeois qu’à la, en dernier ressort, des guerres commerciales sur le terrain militaire ; à condition d'une augmentation de la répression policière, de la négation de la démocratie et du développement de tendances bonapartistes dans les divers États et dans le cœur même de la « construction européenne ».

5.      Il faut développer la critique du nationalisme bourgeois, spécialement de son incapacité à résoudre et assurer les exigences démocratiques radicales. La théorie de la révolution permanente, vérifiée positivement et a contrario par l'expérience historique, explique que le début et l'approfondissement de la révolution dans chaque pays, avec les conquêtes démocratiques et socialistes du gouvernement ouvrier et paysan, se résoudront sur l’arène mondiale. Par conséquent, il est nécessaire de redoubler l'appel aux prolétariats à soutenir tous les processus révolutionnaires.

6.      Dans la thèse 8, il faut délimiter et distinguer clairement les organisations bourgeoises des organisations ouvrières-bourgeoises et des organisations ouvrières car la rédaction, telle qu’elle est acutellement, laisse à croire que lorsque nous exigeons l'indépendance des organisations ouvrières, nous nous référons aux organisations bourgeoises qui sont citées dans le paragraphe précédent.

7.      En ce qui concerne la caractérisation du Forum social mondial comme une nouvelle internationale réactionnaire, il est nécessaire de mieux lier la reconversion du stalinisme avec le rôle que celui-ci joue dans le FSM ce qui, entre autres, suppose le développement en son sein de tendances social-démocrates (ainsi que l’avait déjà pronostiqué Trotsky il y a des années) comme réaction à la disparition du centre du Kremlin. Il est de même nécessaire de clarifier les difficultés que la bourgeoisie va avoir pour édifier solidement une telle internationale si celle-ci répond aux intérêts d'un impérialisme particulier. D’autant que l’Internationale social-démocrate n'est pas en voie de disparition.

8.      Il saute aux yeux que l’Appel élude la discussion sur les États qui peuvent encore être caractérisés comme Etats ouvriers dégénérés ou déformés. En fonction de la connaissance de la réalité de chacun d'eux quant au maintien de la propriété collective, du degré d'extension et d’approfondissement du processus de privatisations, du monopole du commerce extérieur, des normes de production et de distribution, des rapports de forces entre les bureaucraties restaurationnistes et le prolétariat, entre celles-là et l'impérialisme et entre ces dernières (impérialisme et bureaucratie) et le prolétariat mondial. Il sera, en outre, nécessaire d'analyser l'importance de la destruction du premier État ouvrier, la Russie, afin d’analyser la nature de ces États, d’en déduire ce qu’implique cette caractérisation pour la lutte de classes mondiale.

9.      Il est absolument indispensable de faire figurer que les révolutionnaires sont pour la défense de toutes les conquêtes de la classe ouvrière, y compris de ses conquêtes partielles. Il est totalement indispensable de mentionner que les révolutionnaires sont pour la défense inconditionnelle de ces conquêtes également dans les pays impérialistes.

10.  En ce qui concerne le passage sur le terrorisme, étant donné que ce texte se réfère au terrorisme individuel, il ne se prononce pas sur le terrorisme aveugle et massif qui prédomine actuellement. Il est absolument nécessaire que le texte condamne celui-ci, d’autant que plusieurs les attentats de ce type ont déjà été dirigées directement contre la classe ouvrière.

11.   La rédaction actuelle sème des illusions sur le rôle de l'ONU. L’ONU retourne-t-elle en l'Iraq pour défendre la France et l'Allemagne ? Il est nécessaire de caractériser l'actuelle crise de l'ONU, si nous voulons être armés politiquement pour la discussion avec les militants de base du centrisme et du réformisme pacifiste. Il est de même aussi nécessaire d'introduire dans le texte l'analyse, la caractérisation et le moment actuel des blocs militaires, spécialement de l'OTAN, ainsi que les projets de « défense commune européenne ».

12.   On doit différencier, en les caractérisant, les différents syndicalismes (Europe, Amérique latine, Etats-Unis, Russie, Chine, etc.). Préciser que, dans l'actuelle évolution du réformisme syndical, la collaboration de classes se transforme en une intégration de la bureaucratie et, surtout, dans l'intégration complète et la dépendance du syndicat vis à vis de l'État bourgeois. Il faut rectifier dans la thèse 14 la phrase « au profit de cette bureaucratie » : la bureaucratie collabore pour maintenir et améliorer son modus vivendi, mais cela profite à la bourgeoisie et, dans de nombreuses occasions, cela suppose d'aller à l’encontre de ses intérêts propres de bureaucratie en général ou de certaines de ses couches  en particulier.

13.   Il est indispensable de différencier le front unique ouvrier de l'unité d'action (contrairement à l’expression : « front unique ou unité d'action »). Le front unique est un niveau supérieur de l’unité d'action. Il convient de développer les éléments d'une politique actuelle de front unique pour chaque pays, en fonction des rapports de forces dans chacun d'eux et en fonction du degré de décomposition des partis ouvrier bourgeois et des organisations syndicales. Ces organisations restent aujourd’hui encore les instruments dont dispose la classe en l’absence du POR de masse, en conséquence de quoi il est nécessaire d’articuler les revendications transitoires en pont sur l'axe de front unique qui rend possible leur réalisation.

14.   -Quant au centrisme pseudo-trotskyste (thèse 18), il faut expliquer les dynamiques « internes » qui ont mené à la dégénérescence qui caractérisent les politiques qui l'a menées. Expliquer le comment et le pourquoi de cette dégénérescence est une tâche indispensable à mener afin d’être armé dans les discussions que nous serons amenés à avoir avec des groupes de diverses origines idéologiques. Il est de même nécessaire d'analyser le danger de la construction de mini-appareils composés de déracinés sociaux, en profitant, entre autres, des enseignements de la dégénérescence lambertiste.