Révolution Socialiste  

Accueil

CoReP

CRP en el Perú

 

AUCUNE  DISCUSSION AVEC LE GOUVERNEMENT SARKOZY-FILLON-WOERTH CONTRE NOS RETRAITES !

 

DIRIGEANTS SYNDICAUX APPELEZ à la GREVE GENERALE JUSQU'AU RETRAIT du PLAN CONTRE les RETRAITES !

 

 

         Le projet de loi de Sarkozy-Woerth, adopté en Conseil des ministres le 13 juillet, prétend augmenter la durée du travail jusqu'à 62 ans minimum et exige 42 annuités de cotisations pour une retraite à taux plein; sans ces annuités, chaque travailleur devrait attendre 67 ans ! Prétendument au nom de l'équité entre  les secteurs public et privé, les cotisations des travailleurs de la fonction publique (et apparentés) seraient augmentés et leurs salaires baissés d'autant !

 

         Nous, soussignés salariés des Chèques postaux et de la Caisse nationale d'épargne de Nantes, déclarons :

 

         Ceux qui produisent toutes les richesses entendent vivre dignement en activité comme en retraite.

Pas question qu'ils travaillent davantage et plus longtemps alors que dans le même temps la classe bourgeoise, celle pour qui Sarkozy, Fillon, Woerth, Lagarde et consorts gouvernent, sont exonérés de cotisations sociales (notre salaire différé), bénéficient du bouclier fiscal et échappent à l'impôt comme Mme Bettencourt - Les patrons doivent payer !

 

         Assez de temps a été perdu dans les sommets sociaux avec Sarkozy et Fillon et dans les consultations de Woerth alors que l'objectif de ce gouvernement de classe a toujours été, à l'instar des autres gouvernements capitalistes, de faire baisser de manière décisive, la valeur de la force de travail du prolétariat de ce pays et de revenir sur les acquis que la bourgeoisie française a dû concéder à la fin de la guerre quand elle était moribonde.

         Continuer les discussions avec ce gouvernement sur la « pénibilité » c'est accepter le reste de la contre-réforme Sarkozy-Fillon-Woerth. C'est poursuivre l'aide apportée à l'ennemi de classe.

         Assez d'énergie a été gaspillée dans des journées d'action stériles ou dans des grèves reconductibles site par site alors que chacun sait qu'on ne peut gagner avec ces parodies de lutte.

         Continuer ainsi c'est impuissanter la classe ouvrière et accentuer l'aide apportée à la bourgeoisie et à son gouvernement.

   

         Seul le combat résolu de notre classe contre le capital et son gouvernement peut nous permettre de gagner, de maintenir et d'améliorer nos acquis :

- 37,5 annuités pour tous (avec prise en compte des périodes de chômage et de stages)

- départ à 60 ans et 55 ans pour les travaux pénibles

- calcul sur les 6 meilleurs mois pour tous et indexation des pensions sur les salaires

 

Pour cela, nous exigeons de ceux qui parlent en notre nom :

 

DIRIGEANTS DE LA CGT, DE FO, DE LA FSU, DE SUD, DE L'UNSA ET DE L'UNEF

CESSEZ TOUTE DISCUSSION AVEC LE GOUVERNEMENT SARKOZY-FILLON-WOERTH

APPELEZ A LA GREVE GENERALE JUSQU'AU RETRAIT DU PLAN CONTRE LES RETRAITES

 

Alors la classe ouvrière retrouvera la voie du combat, des comités de grève centralisés par entreprise, par ville, par  région et au niveau du pays, paralysera la production, organisera le ravitaillement et fera plier ce gouvernement !

 

A. Gille SUD, B. Christophe CGT, B. Patrick CGT, B. Dominique, B.Jean-Jacques SUD, B. Françoise CGT, B. Jocelyne, B. Jean-Pierre, B.Joel, C. Thierry CGT, D. Luc, D.-Le R. Evelyne, D. Pascale, D. Christine, E. Patrick CGT, F. Elisabeth CGT, Forner Didier SUD, Fosse Jacques CGT, Fortune Dominique SUD, G/. Laurent SUD, G. Hervé, G. Patrick CGT, G. Pascal SUD, G. Jean-Yves CGT, H. Lionel SUD, J. Hugues FO, L. Daniel SUD, M. Patrick CGT, Marsault Rémi, M. Michel SUD, M. Claudine CGT, N. Philippe SUD, N. Jean-Yves SUD, O. Jean-Pierre SUD, P. Sébastien CGT, P/ Jacqueline, P. Christine, R. Dominique SUD, S. Nelly, S. Loïc, S. Gilles ex FO, T. Thierry CGT, T. Dominique CGT, V. Bruno.

 

Je m'associe à cet appel et je le fais connaître autour de moi :

 

Nom                                   Prénom            Entreprise                    Syndicat                   Signature