Révolution Socialiste  

Home

Liens

Révolution Permanente

CRP en el Perú

Grupo Germinal

 

CAHIER BOLCHEVIK N° 5

 

Léon Trotsky

Les leçons d’Octobre (1924)

 

Le Groupe bolchevik est fier de publier ce texte de Trotsky, que les organisations présentées frauduleusement par les médias français comme représentantes du trotskysme laissent dans l’ombre depuis des années. En effet, les liquidateurs de la 4e Internationale et les renégats du bolchevisme n’envisagent aucunement de construire un parti pour renverser la bourgeoisie et n’ont donc que faire de l’art de l’insurrection. Soit qu’ils refusent de poser le problème du pouvoir, défendent les revendications des forces de répression et demandent plus de police (LO), soit qu’ils rejettent ouvertement la dictature du prolétariat et syndiquent les policiers dans les syndicats qu’ils animent (LCR), soit qu’ils soient nostalgiques de « la République » née sur les cadavres des Communards comme des indigènes des colonies et qu’ils se réclament ouvertement de la « démocratie » bourgeoise (PT).

Après l’échec de la révolution allemande en 1923, l’ancien organisateur de l’insurrection d’Octobre 1917, puis chef de l’Armée Rouge, Léon Trotsky, rédige Les Leçons d’Octobre en 1924. Cette préface à un recueil de ses textes de 1917 a pour but d’éduquer la jeunesse communiste d’URSS et surtout les communistes étrangers à l’art de l’insurrection et de la prise du pouvoir. Celui-ci  vient de faire défaut au moment décisif au parti allemand (KPD), du fait des hésitations de la direction Zinoviev-Kamenev-Staline de l’Internationale communiste et du Parti communiste de l’URSS (ex-Parti bolchevik).

A l’intérieur, celle-ci poursuit la politique de concession au marché et aux capitalistes (NEP). Une déclaration de 46 cadres bolcheviks réclame au contraire en octobre 1923 l’industrialisation et la planification, ainsi que la démocratisation du parti. Pourtant, Trotsky s’abstient d’abord, avant d’animer l’Opposition de gauche russe. La nouvelle défaite en Allemagne et la démoralisation qu’elle entraîne dans le parti et dans la classe ouvrière favorisent la victoire de l’appareil du parti, exprimant la pression de la bureaucratie privilégiée qui administre l’État, celle des classes possédantes locales (nepmen et koulaks) et celle de la bourgeoisie mondiale. En fait, le parti révolutionnaire, qui contrôlait l’appareil d’État, passe sous la coupe de l’appareil d’État qui le détruit pour entamer une politique internationale conservatrice, puis contre-révolutionnaire. Dès sa publication en octobre 1924, Zinoviev et Staline dénoncent violemment Les Leçons d’Octobre et déclenchent la campagne contre le « trotskysme ». Celle-ci est couronnée par la première formulation de la « théorie » révisionniste du socialisme dans un seul pays.